Lundi, 24 avril 2017
Recherche
AA

Profil

La Matawinie couvre un immense territoire de montagne, de lacs et de forêts, situé au centre sud du Québec. Elle occupe le nord de la grande région de Montréal, pour laquelle elle constitue une destination touristique de premier ordre. Elle s’étend depuis les piedmonts laurentiens vers le nord et couvre les ¾ du territoire de la région de Lanaudière. Avec ses 10 615,2 km² de superficie, elle se classe comme la 9e plus grande MRC du Québec.

Par ailleurs, la Matawinie comprend les plus hauts reliefs du secteur entre le bassin versant de la rivière des Outaouais et celui de la rivière Saint-Maurice. Avec ses chaînes laurentiennes (incluant une partie du massif du Mont-Tremblant), la Matawinie constitue un territoire de prédilection tant pour les activités forestières que pour le récréotourisme.

Le territoire municipalisé

Le territoire municipalisé comprend 15 municipalités, situées au sud de la Matawinie et représentant 30 % de son territoire. À l’image de l’immensité du territoire de la MRC, chaque municipalité possède une superficie relativement vaste. La figure 1 localise chacune d’elles et indique la superficie qu’elles représentent.

Le territoire non organisé

Le territoire non organisé (TNO), dont l’administration est confiée à la MRC, s’étend sur cinq anciens comtés municipaux. Il inclut la moitié est du parc national du Mont-Tremblant et de la réserve faunique Rouge-Matawin, la partie ouest de la réserve faunique Mastigouche ainsi que la réserve Atikamekw de la Manawan. Le TNO représente 70 % de la superficie de la MRC. Il est traversé du sud au nord par un important chemin forestier reliant la Manawan à Saint-Michel-des-Saints, auquel s’ajoute un embranchement vers le nord-ouest se rendant à Casey (Haut Saint-Maurice). Le TNO est principalement voué à la foresterie et, à un degré moindre, à l’exploitation de la faune et à la villégiature.

Conception graphique : Kiwigraphik  |  Réalisation : NeXion